Les 5 Grands Principes de la Libération Perso

 

La question des principes de la libération perso se pose très vite lorsque l’on souhaite se lancer dans ce voyage intérieur et extérieur à la découverte de nous-même. En effet, l’idée de vivre fidèle à soi-même et d’avoir une vie épanouissante et qui permet de se réaliser est séduisante.

J’ai donc décidé aujourd’hui de répondre à cette question car il est fondamental d’avoir ces principes en tête afin de construire une base solide à votre propre libération perso. Je vous en parle plus loin ; ).

Avant de commencer, je tien à repréciser que la libération personnelle est un travail que l’on fait sur soi-même afin de se libérer des contraintes qui nous empêche de vivre notre vie en étant nous-même. Ce sont ces barrières et ses impératifs que l’on nous impose et que l’on s’impose soit même.

Eh oui ! Une bonne part de ces contraintes sont des obstacles que l’on met en place consciemment ou inconsciemment et qui nous empêche d’être comme on le voudrais. Par exemple, combien de personne timide se sente mal dans leur vie parce que leur timidité les empêche d’avancer dans leur vie et d’agir ? Beaucoup. Et accrochez-vous bien : j’en fait partie !

Je ne suis pas un surhomme, loin de là. Je suis juste un mec simple qui a décidé d’agir pour s’épanouir dans sa vie et rester fidèle à lui-même. Si je peux vous parlez aujourd’hui, c’est parce que j’ai effectué un travail sur moi-même pendant de longue année afin de me reconnecter à mon authenticité. Et c’est grâce à ce travail que je peux vous tendre la main aujourd’hui, pour vous accompagner dans ce voyage au cœur de vous-même

La libération perso est un travail sur soi et donc c’est un chemin semé d’embuches. Il faut être conscient que ce n’est pas un chemin recouvert de roses, il faut traverser une succession d’épreuves pour surmonter ses peurs, ses angoisses et tous ce qui nous empêche de vivre fidèle à nous même. Si vous souhaitez en savoir plus sur la libération perso cliquez ici

Vous êtes toujours là ? Super ! Vous êtes donc prêt à vous engager dans le voyage de la libération perso :D.

Je vous propose de découvrir maintenant les principes de la libération personnelle.

 

Quels sont les 5 grands principes de la libération personnelle ?

Ces principes sont les fondations de la libération personnelle. Il est important de bien les garder en tête car ils seront comme une boussole qui vous guidera dans votre voyage. Considérez cet article comme des préparatifs pour votre voyage vers votre libération personnelle.

Vous ne partiriez pas pour un long voyage sans vous avoir préparer une valise avec (au moins) le stricte nécessaire ? Alors voici une check-list des indispensables de la libération perso :

 

Changer sa perception des choses

Enormément de choses que l’on s’impose dans la vie de tous les jours, n’est en réalité qu’une affaire de perception. Lorsque l’on ne se cantonne uniquement à son seul et unique point de vue, il est extrêmement rare que l’on puisse avoir une idée globale sur quoi que ce soit. Il est même risqué de le faire car si jamais on est bloqué par quelque chose, on restera bloqué un long moment. En changeant même juste très légèrement sa perception, la solution nous parait soudain complètement évidente.

Attention ! Je ne dis absolument pas que c’est une solution magique et que en modifiant légèrement son regard, vous serez libre et authentique en un claquement de doigt. La libération perso est un travail sur soit qui demande du temps et de la volonté.

Changer sa perception d’un problème permet très souvent de résoudre plus facilement et plus rapidement. C’est pour cette raison que très souvent et dans de très nombreux domaines, avoir un regard extérieur sur votre situation permet d’avoir non seulement une vision plus globale du problème et de parfois de trouver des solutions auquel on n’aurait pas pensée autrement.

Restez donc ouvert à ce qui vous entoure.

 

Se découvrir et s’accepter

Une autre chose importante dans la libération perso est d’accepter de se découvrir tel que l’on est et de s’accepter complètement sans jugement.

Ça a l’air facile dit comme ça mais en réalité c’est généralement l’une des choses les plus dure à faire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’est pas toujours facile et encore moins agréable de voir la vérité en face.

La célèbre phrase « il n’y a que la vérité qui blesse » n’existe pas pour rien. Il est souvent douloureux de voir les choses tel quelles sont. Et c’est d’autant plus vrai lors d’un travail sur soi car on part en quête de ce qui nous fait souffrir, de nos peurs. Autrement dit de nos ordures émotionnelles, de ce justement on ne veut à tout prix pas regarder en soi. Et je peux dire d’expérience que c’est difficile à vivre.

Je tien cependant à préciser que cette phrase est totalement fausse. Certes la vérité fait souvent mal mais les mots sont les armes les plus redoutable qui soit et un mensonge, une rumeur, par exemple, peut détruire une vie. Lorsque l’on regarde l’histoire de l’humanité, le simple discours d’un homme à mener au massacre de centaines de milliers de personnes. Prenez ceci comme un principe bonus : prenez garde à l’impact de votre parole. Autrement dit garder une parole impeccable. Je vous en reparlerais dans un autre article.

 

Travailler son estime de soi

Ce troisième principe sera pour beaucoup l’une des parts majeures du travail qui sera à effectuer car avec une mauvaise estime de soi, on se retrouve prisonnier dans une prison dont nous sommes le geôlier. Autrement dit, la perception que l’on a de nous même lorsqu’elle est mauvaise est comme un boulet au pied qui nous empêche d’avancer.

Attention cependant, avoir conscience que notre estime de nous même est mauvaise est une chance incroyable. Je m’explique. Lorsque notre estime de nous-même est mauvaise voire médiocre mais que l’on en a conscience, cela veut dire que l’on peut travailler dessus pour justement l’améliorer.

En revanche être persuadé que notre estime de soi est excellente c’est à double tranchant. Lorsque tout va bien, c’est cool tout nous réussit. Beaucoup de gens nous admire pour notre aisance et notre confiance en nous-même. Seulement, lorsque les chose tourne à notre désavantage, cette estime de soi si elle n’est qu’apparente, le monde s’écroule autour de nous. Et la chute est d’autant plus dure que les gens qui nous acclamait auparavant, pour beaucoup se retourne contre nous en nous renvoyant notre « échec » à la figure.

Bien entendu l’estime de soit dont je parle est l’estime de soi réel, celle dont nous somme notre régisseur. L’estime de soi si elle n’est qu’apparente, n’est qu’une façade qui fini tôt ou tard par partir en morceaux. Encore pire, on voudra tellement l’entretenir auprès des autres que on dépensera une énergie colossale pour conserver cette façade auprès des autres. Et malheureusement cela mène bien souvent à des dépressions voire cas extrême au suicide.

Ceci me permet de faire le lien avec le quatrième principe.

 

Savoir ménager son énergie

Toute énergie quelle que soit sont type n’est pas une ressource inépuisable. Et qui dit ressource limitée dit qu’il faut savoir gérer son réservoir si on ne veut pas qu’il s’épuise. Le meilleur exemple est l’utilisation des énergies fossiles par l’humanité.

Cependant nous parlerons ici d’énergie personnelle. C’est à dit du réservoir d’énergie que chacun possède en lui. Une mauvaise gestion de celui-ci peut mener à l’épuisement ou à la dépression.

Nous possédons chacun deux grand type de réservoirs : le réservoir physique et le réservoir psychique. Bien que dans la libération perso, nous nous intéresseront principalement au réservoir psychique, il serait mal avisé de ne pas tenir compte du réservoir physique car les deux sont intimement liés.
Enfin, il faut bien prendre conscience que nous n’avons pas tous les mêmes ressources énergétiques. Celui-ci dépend de nombreux facteurs : l’âge, le mode de vie, … L’important ici n’est pas de quantifier ses ressources mais de garder à l’esprit que chacun doit apprendre à gérer son propre potentiel énergétique car chacun est différent.

Pourquoi parle-t-on de ressources énergétiques sur un blog qui parle de développement personnel ? C’est une question légitime et je vais donc y répondre. Ceux qui ont déjà entamé leur travail sur eux-mêmes le savent, effectuer un travail sur ses peurs, ses blessures, ses blocages… est un travail couteux en énergie mais qui est nécessaire pour devenir libre d’être authentique.

Cependant beaucoup de nos pratiques du quotidien auxquelles nous ne faisons même plus attention sont pourtant couteuse en énergie et souvent on peut économiser beaucoup d’énergie très simplement. Je reparlerais ultérieurement de ce sujet qui est pourtant fondamental car tel une voiture si nous tombons en panne d’énergie, nous ne pouvons tout simplement plus avancer.

 

Être authentique

L’authenticité est une chose fondamentale et surtout le principe le plus important de la libération perso si vous ne voulez pas vous perdre en chemin. Ce serait dommage vu que le but de la démarche est justement de se retrouver ; ).

J’ai conscience que cela peut être perturbant que l’authenticité soit à la fois un but et un principe dans la libération perso. Cependant c’est bel et bien le cas. Il est illusoire de croire que l’on pourra se découvrir et vivre dans toute son authenticité de la même manière que l’on se dirige vers la lumière à l’autre bout d’un tunnel sombre. Ce voyage est plus comme la traversée d’un grand espace sous un brouillard épais et dense. Dans ces conditions là, vous êtes certains de vous perdre si vous partez sans un moyen de vous repérer.

Être authentique sera votre boussole car tant que vous vous efforcerez d’être celui ou celle que vous voulez être, vous voyagerez dans la bonne direction. Ce ne sera probablement pas le chemin le plus facile ou le plus rapide mais vous êtes certains d’arriver à destination. Il faut bien comprendre que l’idée que vous avez de ce qu’est votre vie de rêve en étant libre d’être authentique à cet instant évoluera inexorablement lors de votre voyage avec les découvertes que vous ferez et les épreuves que vous traverserez. Ayez confiance en vous et vous y arriverez. Et puis vous ne voyagerez pas seul, je serais là pour vous accompagner :p.

Vous vous demander comment être authentique lorsque vous démarrerez ce voyage et c’est tout à votre honneur car cela veut dire que vous ne vous lancez pas sans y avoir réfléchi. Tout voyage nécessite un temps de réflexion et une préparation.

Voici ma réponse : la meilleure manière d’être authentique au début c’est de s’accrocher à ce qui nous tient à cœur. Nos passions, à nos envies, à nos aspirations… sont des moteurs et sont essentiel au bien être et donc à son authenticité Pour moi, c’était et c’est toujours ma grande passion pour la nature et la vie sauvage qui me porte vers ce qui est important pour moi.

 

En résumé

Les 5 principes de bases de la libération personnelle que nous venons de voir sont les fondations qui vous meneront à découvrir et à construire votre temple de l’authenticité.

– Perception de soi et de son environnement
– Découverte de soi
– Estime de soi
– Ménagement de son énergie
– Authenticité

C’est en travaillant sur ces 5 points que vous pourrez vous redécouvrir plus libre et plus authentique.

 

Vous connaissez maintenant les grands principes de la libération perso. Je n’ai pour le moment fait que vous expliquer ces principes, il y aurait beaucoup de choses à développer dessus et je le ferais dans de prochains articles où je développerais un peu plus chacun d’entre et surtout je vous expliquerais comment les mettre en applications dans votre vie.

 

Voilà j’espère que cet article vous aidera à avoir une approche plus concrète de la libération perso et que j’aurais su vous inspirer à vous lancer dans ce voyage au cœur de vous-même. N’hésitez pas à le partager avec vos amis qui serait tentés par l’aventure ; ).

Et n’oubliez pas de partager l’article

 

A très vite. 

  

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires : 8

  1. Merci pour ce bel article Sylvain 😀
    J’en ai appris ou cela m’a remémoré certaines choses que j’avais oubliées…
    Natacha d’Heureux sans couches

  2. Julie dit :

    Merci Sylvain pour ce bel article. Il est très inspirant.

  3. C’est toujours agréable de relire ces grands principes, car même si en théorie on sait beaucoup de choses, on les oublie parfois en chemin dans la pratique. Merci Sylvain

  4. Charlotte dit :

    Merci pour tous ces bons conseils, j’ai envie d’en savoir plus pour mettre en pratique. J’ai surtout un soucis d’estime de moi-même. Comme je travaille seule, je suis souvent en décalée par rapport aux autres et j’ai du temps pour réfléchir 🤔.. Parfois un peu trop. À quel moment doit on s’arrêter de gamberger ? Merci 😊

    • Je t’en prie. C’est avec plaisir que je partage afin d’aider les gens à se diriger vers une vie plus épanoussante et qui leur ressemble :).

      Être en décalé est également une opportunité afin de réfléchir à sa façon et non à la façon dont certaines personnes veulent que nous pension. Cependant, je comprend très bien tes deux soucis car j’y est été et suis encore comfronté parfois malgré mes progrès. Surtout pas d’inquiètyde ce n’est pas incurable ;).

      Être réfléchi est un atout qui t’évite pas mal de soucis. Il faut en revanche faire attention à ne pas faire que ça. Enfin pour répondre à ta question : il faut arrêter de gamberger lorsque tu t’apperçois que tu passe plus de temps à réfléchir qu’à mettre en place des actions concrètes.

      Réfléchir c’est bien, mais l’important est dans l’action !

      Merci pour ton commentaire et je ferais de mon mieux pour répondre à tes interrogations dans mes prochains articles.

Ajoutez votre commentaire